• Lettre Ouverte à Antoine

    Vous avez peu de chance de lire cette lettre, alors je peux vous appeler Antoine, n'est-ce-pas, puisqu'il y a juste un an pendant un peu plus de quatre heures vous avez tenu ma tête entre vos mains aidé de tout votre staff dans cette pièce où j'ai été accueillie très chaleureusement par votre personnel compétent.

    J'étais détendue, j'avais une réelle confiance en vous, comme au premier jour de notre rencontre où je voulais tout savoir de ce qui m'arrivait. Vous m'avez expliqué avec votre voix posée et des mots dont le vocabulaire était à ma portée le "chamboulement " qui se produisait dans ma pauvre tête. Je voulais que l'on ne me cache rien alors toujours avec délicatesse vous m'avez mis en balance les avantages et les inconvénients. Bien sûr la "târe" ne faisait pas équilibre mais le but c'était de ce débarasser de cette encombrante  grosse tâche blanche.


    Je vous ai écouté et malgré votre jeune âge de chirurgien j'ai senti que j'avais devant moi un grand chirurgien avec un immense talent dans son métier et dans la communication avec ses patients, et je crois qu'une confiance mutuelle s'est installée entre nous.


    Pour tout vous dire lorsque j'ai "emmergé" après l'opération, les deux personnes qui étaient chacune de mon côté à me demander toutes les deux minutes mon nom, où j'étais, ma date de naissance, la date du jour, au début je n'étais pas très consciente je répondais docilement, quant à la date ce n'était  pas toujours la bonne j'étais restée à la journée de la veille, mais après avoir répété une dixaine de fois la même chose je crois que mon humour reprenais le dessus et j'avais envie de dire : "demandez à votre copain je viens de lui dire", mais honnêtement je n'étais pas en état de le faire !!!


    Vous m'aviez promis de venir me voir en réanimation avant de quitter l'hopital, vers 19 h mon mari à eu le droit de venir me faire un bisou et après j'ai dû flotter entre deux eaux. On me demandait sans cesse si je n'avais pas mal, si j'étais bien, et oui j'étais bien.
    Je venais juste de regarder la grosse pendule devant moi qui indiquait 21H05, je m'en souviens comme si c'était hier, et là je vous vois arriver dans ma chambre. Je vous ai demandé, et avec du recul je m'aperçois que ma réflexion était idiote "que faites-vous là à cette heure-ci, comme si vous aviez des horaires de fonctionnaires, et vous m'avez répondu : je sors de la salle d'opération, je vous avais promis de venir vous voir avant de partir, vous vous souvenez ? ha oui je me souvenais.
    J'étais le matin à 8 H votre première patiente et à 21 H vous étiez encore à votre métier. Quelle passion !!! Mais aussi quel dévouement au service des autres.


    J'ai passé trois semaines dans votre service auprès d'un personnel attentif, dévoué, adorable, malgré leur  manque évident de temps.
    Nous avons l'un et l'autre pu apprécié notre humour réciproque et comme vous le savez chacune de nos rencontres régulières est pour moi un réel plaisir.
    Oui je sais, je ne dois pas être tout à fait normale pour avoir plaisir à rencontrer mon chirurgien, mais peut-être q'avec vos mains expertes avez-vous fait exprès de brancher un fil de connexion dans ma tête en votre faveur !!!
    Voilà un an après, je voulais vous rendre hommage, pour que ceux qui liront cette lettre sachent qu'il y a des "vrais medecins" qui savent faire leur métier pour l'amour des vraies valeurs de la médecine et le respect de leurs patients.


    Chapeau Antoine. Et à très bientôt.
     


  • Commentaires

    1
    dimdamdom59
    Mardi 18 Janvier 2011 à 16:54
    Très bel hommage à Antoine, t'aurais pu l'appeler aussi Dr House lol!!!
    Oui ces gens méritent vraiment d'être mis en avant pour leur dévouement à toute épreuve et surtout pour l'amour de leur métier et qui sait de leurs patients aussi!!! Ben je n'ai aucun doute sur les arguments que tu as pu utiliser pour attirer le regard et plus si affinité lol, de ce charmant chirurgien, je vois cette petite étincelle coquine dans tes yeux!!!
    Je t'embrasse ma Lénida et te souhaite d'aller mieux de jour en jour!!!
    Bon, il y pas qu'Antoine dans la vie, et Roger alors!!! Roger si tu me lis, je te fais un gros kiss!!!
    A bientôt j'espère.
    Domi.
    2
    Danie
    Mardi 18 Janvier 2011 à 17:08
    Quel beau texte! Eh oui, il faut savoir reconnaître lorsque quelqu'un nous redonne vie et espoir. Dire merci et faire de son mieux afin de voir dans les yeux de nos ''sauveurs'' tout leur amour du métier et leur dévouement.
    3
    SoAz Koukoutic
    Mardi 18 Janvier 2011 à 18:46
    Bel hommage pour un grand homme !
    Le savoir parler au patient est rare ... Ce monsieur Antoine ira loin ne serait ce que par son humanité en dehors de ses talents d'humoriste ... euh zut de chirurgien.
    Portes toi bien Lénida.
    Bisous iodés
    4
    PatLed
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 11:01
    Ta lettre est très émouvante, je confirme le Personnel hospitalier dans son ensemble est formidable pour son dévouement, sa gentillesse, sa présence et sa capacité d'empathie. Je l'ai testé hier encore. Un Grand BRAVO a eux.
    cordialement
    Patricia Compagne de Jean-François Le Tallec
    5
    sep-bleu/Martine
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 17:08
    Ben oui, heureusement, on a dans notre beau pays de bon médecins et chirurgiens ainsi que de bonnes équipes pour le suivie !
    De temps en temps, on en rencontre qui ne devrait pas faire ce métier par manque de diplomatie, mais dans l'ensemble ne nous plaignons pas !
    L'humour, il vaut mieux en avoir !
    Je trouve qu'on s'en sort beaucoup plus vite !
    Au fait, on a jamais parlé de tes cheveux ! Maintenant, tu dois être toute belle, bon excuse, je ne voulais pas dire que tu ne l'étais pas, lol, mais avec de beaux cheveux !
    Dis qu'en même bien à Roger que tu n'ai plus une jeune fille, oh merde, je ne voulais pas dire que tu es vieille, lol !
    Bon allée, j'arrête car en ce moment j'ai une folle envie de délirer, je suis un peu euphorique !
    Bizzzzzzzzzzzzz à tous les 2
    Martine
    6
    dimdamdom59
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 17:41
    http://i55.tinypic.com/35cg5n9.jpg

    Après m'être secoué comme un fou
    Voici un petit mot doux?
    Un petit mot d'ici
    Pardi!!!
    De moi
    Pour toi
    Bisous
    Domi.

    ps : hé tu m'as bien fait rire avec ton com chez Soaz!!! lol!!!
    7
    dimdamdom59
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 11:15
    Ecrire un poème
    Tout un poème
    Pour ceux qui aiment
    Choisir pour ceux qu'ils aiment
    Un joli thème

    Hélas je ne suis pas poète
    Chaque matin je me mets en quête
    De quelques jolis mots que si l'on me prête
    J'ajoute à ma recette
    Ce qui met mon coeur en fête

    Alors voici
    Pour toi mon ami
    Quelques mots jolis
    Que j'ai choisis
    Dans ma panoplie

    Que cette journée te soit douce
    Tel un bain mousse
    Qui éclabousse
    Ta jolie frimousse
    Et au diable, tracas et secousses

    -dimdamdom-

    Bisous Lénida!!!
    Domi.
    8
    Koah
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 18:45
    C'est un partage émouvant... merci
    9
    maryse
    Lundi 24 Janvier 2011 à 18:19
    j'espère que Antoine aura lu l'hommage que vous lui rendez.....bises
    10
    JP
    Mardi 25 Janvier 2011 à 10:56
    tres beau recit d'un passage pour toi pas évident du tout, mais ce moment de partage avec Antoine est une preuve comme tu le dis qu'il y a encore de bons medecins et tant mieux.
    Esperons juste que dans quelques annees il se souviendra lui aussi de moments pareils car aigri et fatigué il sera dans 10 ans.
    Gros bisous et bonne journee Mamie
    11
    agnes
    Mardi 25 Janvier 2011 à 11:39
    très bel hommage au dr antoine...en même temps je suis persuadée qu'il le vaut bien!!!!
    bonne journée et merci pour ton petit mot
    agnes
    12
    virginie edensland
    Lundi 18 Avril 2011 à 19:49
    Coucou!!! Je me demandais...Il a lu cette "lettre"? Parce que si c'est le cas, il doit être très emu, et se souvenir pourquoi il a choisi la medecine...
    Bisous!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :