• boeuf

    Ne dit-on pas que les vieux métiers ont disparu. Mais non, c'est qu'ils ne se
    pratiquent plus comme autrefois. Certains ont été oubliés et d'autres ont retrouvé
     leur place dans notre société moderne.
    On a voulu changer leur nom mais leur travail est resté avec les mêmes bases
    mais plus modernisé.
    L'aubergiste est devenu restaurateur et hôtelier. L'arpenteur est passé géomètre.
    Notre ancien laboureur n'est autre que l'agriculteur que nous appelons désormais
    "technicien de la terre", il a remplacé ses boeufs et ses cheveaux par des
    énormes tracteurs.  Le cocher est devenu taxi. Le métier de Terre Neuvas n'est
    autre que le marin-pêcheur qui va pêcher la morue à Terre neuve !!!

    charetier

    D'autres ont étendu leur activité pour pouvoir continuer à vivre de leur métier, le
    cordonnier confectionne des sacs, des ceintures et autres objets en cuir et la
    dentellière aux doigts de fée ne se contente plus de confectionner des coiffes et
    des mentilles mais essaie de  tirer son épingle du jeu en confectionnant de
    superbes créations artisanales et artistiques qui n'ont rien à voir avec le prêt-à-
    porter.
    Rendons hommage à tous ces métiers qui ont bercé notre enfance et qui pour
    certains existent encore dans certaines régions grâce à la volonté et au savoir-
    faire qui leur a été transmis  ainsi qu'aux méthodes ancestrales qui se perpétuent
    tisserand, scieur de long, berger, charbonnier, sabotier, souffleur de verre,
    vannier, ramonneur, crieur de rue, écrivain public et bien d'autres....
    Il y a un métier perdu que nous ne regretterons pas : bourreau !!!  Il s'est éteint
    en même temps que la guillotine !!!

    scieurs de long

    votre commentaire
  • Je viens de lire une bonne nouvelle pour les accros au chocolat, toutefois à consommer avec modération, il aurait des effets bénéfiques et inattendus sur notre organisme, c'est ce que révèlent de nombreuses études à ce sujet, par des chercheurs britanniques.

    Si vous avez une toux sèche et persistante mangez un carré de chocolat. Le cacao qu'il renferme contient de la théobromine dont les effets antitussifs sont 33 % plus efficaces que les sirops à base de codéine que nous utilisons habituellement. La théobromine bloquerait l'activité du nerf vague, responsable du réflexe de la toux.

    Pour un maximum d'efficacité il est préférable de manger du chocolat noir à forte teneur en cacao.

    Pris en quantité tout à fait raisonable le chocolat ne provoque pas d'effets indésirables, comme la somnolence, qui accompagne souvent la prise de sirops antitussifs et en plus vous n'agrandissez pas le goufre de la sécurité sociale !!!!

    A méditer !!!


    votre commentaire
  • femme
     
    Ce n'est qu'à force de volonté,
    De persuasion et de témérité,
    Que l'on avance sur cette route
    Cahotique, semée de doutes.

    Désillusion et rêve, espoir et déception
    Oser le "moi"  de la contradiction
    Jusqu'à en rire pour ne pas pleurer
    Se faire mal  pour mieux se protéger.

    Enfin accepter, non sans concession
    Pas cette différence, mais faire abnégation
    D'une partie de soi, sans oublier l'être aimé
    Un juste équilibre pour une vie chahutée.

    Il en a fallu des jours et des nuits
    Pour que résolution fut prise
    De ne point faire tourmente ni dualisme
    Des douleurs de la chair et de l'esprit.
     
                  LENIDA

    1 commentaire
  • Avec cette crise tous les métiers souffrent :

    - Les boulangers ont des problèmes croissants

    - Les bouchers défendent leur bifteck

    - Les éleveurs de volaille sont les dindons de la farce

    - Pour les couveurs c'est la tuile

    - Les faïenciers en ont ras le bol

    - Les éleveurs de chiens sont aux abois

    - Les brasseurs sont sous pression

    -augmentation Les cheminots veulent conserver leur train de vie

    - Les veilleurs de nuit ne veulent plus vivre au jour le jour

    - Les pédicure doivent travailler d'arrache pied

    - Les ambulanciers ruent dans les brancards

    - Les pêcheurs haussent le ton

    - Les imprimeurs sont déprimés

    - Les cafetiers trinquent

    - Les carillonneurs ont le bourdon

    - Les électriciens entrent en résistance

    - Les dessinateurs font grise mine

    et pour arranger tout ça voilà t'y pas que les prostituées sont dans une mauvaise passe !!!!

    mais où allons nous ???? 


    votre commentaire
  • Le jeune contribuable ayant dépensé tout l'été se trouva fort dépourvu quand septembre fut venu, pas un seul petit pascal ni même économie sur compte compte postal...

    danseurs

    Il alla crier malheur chez le percepteur, son débiteur, lui priant de lui accorder quelque délai pour payer, juste le temps de se renflouer....

    - Je vous paierai, lui dit-il tout honteux, avant la St Martial, majoration et capital.

    Le percepteur n'est pas prêteur, c'est là son moindre défaut.percepteur

    - Qplanche à voileue faisiez vous au temps chaud ? dit-il à son débiteur.

    - Nuit et jour, à tout venant je dépensais ne vous déplaise !!!

    - Vous dépensiez ? j'en suis fort aise... et bien ... payez et mensualisez vous maintenant.


    votre commentaire
  • TRES BONNE SAINT VALENTIN A VOUS TOUTES ET TOUS !!!

     

    coeur st valentin
    rose st valentinst valentin

    votre commentaire
  • confiture
     
     
    Nous entendons dire partout dans les médias que nos enfants sont obèses. Mais que dire des gouters qui leurs sont donner, des viennoiseries bourrées de sucre, de chocolat a l'huile de palme, de boissons sucrées et autres pâtisseries édulcorées.
    Je me rappelle des gouters de mon enfance lorsque nous rentrions de l'école où nous
    attendaient des tartines de pain beurrées. Nous pouvions choisir de mettre dessus du chocolat en poudre, de la bonne confiture faite maison, du sucre en poudre. A la saison des fruits c'était des fraises, des cerises, des oreillons d'abricots, des quartiers de pêches que nous étalions sur notre beurre. Hum !!! que c'était bon ce jus frais de ces fruits du jardin !!! Et ces pommes que nous croquions à pleines dents !!!
     Ceux qui n'aimaient pas le sucré se tartinaient du fromage blanc ou du pâté que la grand-mère avait fait avec le cochon de la ferme. Celui-ci était conservé dans une grande jatte en terre cuite recouverte d'une couche de saindoux.
    Pour faire digérer tout cela nous avions droit soit à un bol de chocolat chaud bien crémeux, un bol de lait ou tout simplement un verre d'eau pour les jours plus chauds.
    Qu'il est bon de se rappeler ces jours insouciants de notre enfance où les odeurs des choses simples me reviennent encore aux narines.
    Je revois tous les pots de confiture alignés sur l'étagère avec leurs carrés de tissu à carreaux rouges et blancs pour servir de couvercle et leurs liens en rafia.
    Non ce n'est pas de la nostalgie. Ce goût des choses simples est  possible. Il serait temps de prendre conscience qu'il faudrait, pour ceux qui ont perdu ces valeurs de se les ré-appropier.

    votre commentaire
  • Une très belle citation de Mère Térésa

    n'abandonne pas
     
     
    N'abandonne pas

    votre commentaire
  • Il fait froid, une journée grise, sans soleil, un temps calme.
    Dans mon coeur aussi la confiance, la sérénité, tout à  été dit, expliqué.
    Mais je ressens de la tension et de l'angoisse dans celui qui tient ma main
    à mes côtés en montant dans l'ascenceur.
    Rendez-vous 16 Heures , service H3C, adressez vous directement au
    secrétariat.
    Voilà c'est chose faite. Il met mes affaires dans mon placard pendant que
    je range mes produits de toilette dans la salle de bain.
    Peu de temps après  toute une armée d'infirmières, de médecins, mon
    anesthésiste et mon chirurgien vont venir tour à tour s'occuper de me
    "préparer" pour le lendemain matin.
    Mon amour reviendra jusqu'à la dernière heure des visites prévue me
    tenir la main.
    Oh les paroles !!! est-ce nécessaire !!! si je le rassure, en plaisantant :
    "ils ont droit à un quotat de déchets, mais mon chirurgien m'a prévenue
    que je n'étais pas dans le lot". Il sourit, mais je sais bien que sa pensée
    est ailleurs !!!
    C'est l'heure de partir !!! Des gros bisous  tendres dans ses bras, je vois
    qu'il essuie ses larmes en allant vers la porte de la chambre.
    C'était la dernière fois qu'il me voyait sur mes deux jambes marchant comme
    tout le monde !!! C'était le 17 Janvier 2010.


    6 commentaires